Forum RPG sur le manga de Kazuya Minekura, avec un contexte inédit ! Venez vite nous rejoindre !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par une nuit calme ( Hakkai )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sha Gojyo
Admin sexy et super Cool
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Là où se trouvent de belles femmes ( non je ne t'oublie pas mon Hakkai d'amour xd )

Vos Statistiques
Force:
Défense:

MessageSujet: Par une nuit calme ( Hakkai )   Mer 22 Sep - 1:21

Cela faisait combien de temps qu'ils étaient tous ensemble ? Comment en étaient-ils arrivé là déjà ? Un simple concours de circonstance ? C'est ce que tout le monde pensait...C'est ce qu'il pensait depuis le début. Un simple hasard...Mais, maintenant qu'il y repensait il y avait beaucoup de choses qui se tenaient. Sa rencontre avec le singe... Son amitié ? Avec Hakkai...D'ailleurs en y repensant, il avait toujours été avec lui, toujours...Était-ce vraiment juste une simple amitié ? Allongé au pied d'un arbre, les mains derrières la nuque, Gojyo repensait à tout ce que ses compagnons et lui avait traversé. A tout ce qu'ils avaient enduré jusque là et à tout ce qu'ils allaient encore subir.

Cigarette à la bouche, il ricana et passa une de ses mains sur son visage. Non vraiment...Qu'est-ce qui lui prenait de penser comme ça ? C'était sans doute à cause de l'autre, ce type qui se disait être un dieu. Depuis qu'il l'avait touché, des images apparaissaient dans son esprit, comme un vieux caméscope cassé. Des images brouillées...Saccadées mais, où il reconnaissait très nettement ses amis, différemment bien sûr mais, c'était bien eux.

D'ailleurs l'autre lui avait dit, dans leur autre vie déjà ils avaient tous les quatre été ensemble. Les yeux qu'il avait fermés s'ouvrirent sur un ciel totalement sans nuage et étoilé. Il était venu dans la forêt qui se trouvait non loin d'une auberge où ils avaient trouvé refuge pour la nuit. Gojyo avait profité de ce que tout le monde dormait, pour prendre l'air. En fait, c'est surtout qu'il avait envie de se débarrasser de ses images et de ce que le sois disant dieu lui avait dit.

Il ricana et passa une main dans ses cheveux.


" Teme...Si on se revoit je te fais la peau. Qu'est-ce que tu m'as fichu en tête hein ?"

L'enfant tabou fini par se redresser et regarda sa clope puis sourit et l'écrasa au sol. Il se leva et se dirigea vers une rivière qui se trouvait juste en face de lui pour s'accroupir et regarder l'eau couler.

" Kusoo..."

Il plongea ses deux mains dedans, se pencha un peu et aspergea son visage pour le rafraîchir.

" Finalement, je préfère quand le singe est là. Ça m'évite de penser. "

C'est alors qu'il entendit le craquement d'une branche, qui brisa le silence qui régnait. Il tourna lentement la tête puis se leva se mettant sur ses gardes. Il finit par dire à voix haute, sur un ton ironique :

" Ola, j'espère que cette visite est celle d'une charmante créatures. Je n'aie pas de goûts pour les animaux ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saiyukinext.forumactif.com
Chô Hakkaï
Administrateur-instituteur à l'ineffable sourire.
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 30
Localisation : au volant de Hakkuryu

MessageSujet: Re: Par une nuit calme ( Hakkai )   Mer 22 Sep - 21:56

Par la fenêtre de sa chambre, Hakkai avait vu Gojyô sortir de l'auberge où ils logeaient pour la nuit un peu plus tôt dans la soirée, alors que déjà le bonze était couché et que le singe n'allait pas tarder à le rejoindre dans les bras de Morphée. Jouer les solitaires en forêt n'était pas dans les habitudes du Hanyô, le jeune homme aux yeux verts le connaissait assez pour le savoir. En ville, c'était une autre affaire puisqu'il draguait toute créature féminine assez avantagée par la nature pour lui taper dans l'œil, mais là, il n'y avait aucune chance d'en croiser une : le village où ils avaient atterri était minuscule, et les jeunes paysannes y allaient au lit encore plus tôt que Sanzô.

Il n'était pas inquiet pour la sécurité de son ami, toutefois : Gojyô était bien assez grand pour se tirer tout seul d'un éventuel mauvais pas. Quoique...

Hakkai se souvenait. L'épisode de Banri, qui avait failli coûter la vie au Kappa. Et Dieu, qu'il était parti affronter seul. D'un coup, il se mit à s'inquiéter pour son ami. Son ami ? Et bien, oui, c'était du moins la meilleure définition qu'il pouvait donner à ce jour, même si à bien y repenser... Gojyô était beaucoup plus à ses yeux qu'un ami. Plus que Gokû et Sanzô. Avec Gojyô, il partageait tout, ou presque. La maison, les repas, les tâches ménagères (quoique, là... il y en avait un qui repassait toujours pour arranger le "travail" de l'autre, mais bon.) le café du matin, les vêtements autrefois... et la douleur. Les confidences. Un million de petites choses qu'il ne partagerait jamais avec Sanzô et Gokû.

Certes, Hakkai avait tendance à se sentir responsable des gens. Mais de Gojyô, il était vraiment responsable.

Il remit sa tunique verte, qu'il avait ôtée un peu plus tôt, ne pensant pas ressortir, borda Hakkuryu, vérifia d'un coup d'œil que Sanzô dormait bien, puis sortit de la chambre et prêta l'oreille à la porte de celle que le singe et le Kappa partageaient. Il perçut un ronflement léger qui indiquait clairement quelles étaient les occupations de Gokû et, certain de n'avoir rien oublié, sortit à son tour de l'auberge.

Il pénétra sous le couvert des arbres, retrouva et suivit sans peine la piste du Hanyô, et finit par le découvrir accroupi près d'une rivière. Connaissant la capacité de Gojyô à bondir de surprise lorsque Hakkai l'abordait de dos, il fit volontairement craquer une branchette sous son talon. La réaction fut immédiate. Gojyô se leva, soudainement sur ses gardes, et tourna la tête dans sa direction.

"Olà, j'espère que cette visite est celle d'une charmante créature. Je n'ai pas de goût pour les animaux !"

Hakkai mit une fraction de seconde à comprendre que, de là où ils se tenaient respectivement, Gojyô ne le distinguait même pas alors que lui-même le voyait clairement et sans peine. Le reflet de la lune dans la rivière éclairait l'un, mais pas l'autre.

*Amusant. Il me semble que c'est toujours ainsi. Il se fait toujours remarquer, et moi, je reste toujours discret... Du moins autant que possible.*

Toutefois il s'avança jusque dans la lumière argentée d'un rayon de lune entre les arbres, pour que son ami puisse identifier son visiteur nocturne.

"Désolé, Gojyô. Je ne pense pas correspondre, dans ton langage, à une charmante créature... Alors j'espère ne pas être dans la catégorie des animaux."


Dernière édition par Chô Hakkaï le Mar 28 Sep - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mascarade.serie.over-blog.com
Sha Gojyo
Admin sexy et super Cool
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Là où se trouvent de belles femmes ( non je ne t'oublie pas mon Hakkai d'amour xd )

Vos Statistiques
Force:
Défense:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme ( Hakkai )   Lun 27 Sep - 16:02

" Hakkai ! Hoy la prochaine fois sois moins discret ! "

Hé bien oui, malgré le bruit de la branche cassée, Gojyo ne pensait pas que son ami viendrait ici. Il ne l'avait pas vu, parce que Hakkai était caché par l'ombre et que lui était pour ainsi dire quelque peu ébloui par la lumière lunaire. Le kappa passa une main derrière sa nuque, une brindille d'herbe en bouche et dit :


" Sérieux j'ai vraiment cru que c'était une bestiole. "

Ce n'était ni un reproche, ni un ton agressif, mais vraiment de la surprise. Puis la remarque d'Hakkai le fit ricaner.

" Hé bien je pense que je ferai avec n'est-ce pas ? "

Il lui fit un clin d'oeil puis croisa les bras et lui demanda :

" Mah l'appel de la forêt t'as attiré jusqu'ici ou bien le singe ronfle trop fort ? "

Il eut un sourire en coin sur la dernière phrase. Il faut dire que lorsque Gokû dormait, rien ne pouvait le réveiller mis à part l'odeur de nourriture. En tous les cas, le rouge était content que quelqu'un soit là et que ce quelqu'un soit en plus Hakkai. Cela aurait été le bonze ou le ventre sur patte l'ambiance aurait sans doute été différente. En fait oui, avec le blond il n'y aurait tout simplement pas eut de conversation et avec le singe bah ils auraient fini à l'eau tous les deux en réveillant Hakkai et Sanzô et auraient eu droit au courroux de ce dernier en prime. Avec monsieur le doux c'était différent. Il avait cette particularité d'apaiser réellement l'esprit, quelque peu torturé ces derniers temps, du kappa. Gojyo s'assit finalement à nouveau au pied de l'arbre en mâchouillant la brindille.

* Monsieur le doux hein...? *

M'oui...En fait c'était vite dit ! Même s'il avait toujours le sourire, Hakkai pouvait faire bien plus peur que Sanzô quand il le voulait. Pourquoi ? Justement à cause de cet air calme et serein, c'est vrai quoi ? Vous ne croiriez jamais qu'un homme tel que lui puisse être capable de s'énerver vraiment. Pourtant Gojyo avait maintenant eu plusieurs fois l'occasion de voir qu'il ne faut pas se fier à ses airs.

Il regarda son ami en coin et se demandât s'il avait toujours été ainsi, du moins dans son autre vie. Avait-il toujours été calme ? Où était-ce uniquement maintenant ?

* Bah si tu veux le savoir t'auras qu'à poser la question à l'autre...Enfin si tu le revois et si tu ne le tues pas avant...*

Gojyo mit ses mains derrière la nuque et ferma les yeux puis dit :

" Finalement, je vais peut-être passer la nuit ici. J'aurai plus de place et pas l'odeur du ventre sur patte dans le nez. "

C'était bien sûr une taquinerie venant de lui, mais le fait qu'il y avait de l'air et que c'était calme, incitait vraiment le jeune homme à rester en cet endroit pendant un bon moment si ce n'était toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saiyukinext.forumactif.com
Chô Hakkaï
Administrateur-instituteur à l'ineffable sourire.
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 30
Localisation : au volant de Hakkuryu

MessageSujet: Re: Par une nuit calme ( Hakkai )   Mar 28 Sep - 1:52

"Sérieux, j'ai vraiment cru que c'était une bestiole."

Hakkaï sourit. Plus exactement, il changea de sourire. Car il n'y avait que deux raisons possibles à l'absence de sourire sur le visage de Hakkaï : qu'il ait vraiment très, très mal ou soit vraiment très, très en colère. Pas du tout le genre d'émotion possible un soir pareil, en de telles circonstances. Il dévisagea gentiment le Kappa, la lèvre étirée en une expression douce à peine teintée d'ironie. Il s'assit tranquillement sous un arbre, tout près de là où son ami s'était tenu quelques instants plus tôt.

"Et bien, je pense que je ferai avec, n'est-ce pas ? Mah, l'appel de la forêt t'as attiré jusqu'ici ou bien le singe ronfle trop fort ?
− Ni l'un ni l'autre. J'ai eu, dit le jeune homme aux yeux verts en imitant à la perfection l'intonation de Gojyô, la soudaine impulsion de venir contempler ta tête de déterré."

Il ponctua ces derniers mots d'un éclat de rire léger, à demi étouffé par la main qu'il porta à sa bouche. Gojyô ne pouvait pas avoir oublié ces paroles. C'était avec elles que le Hanyô avait autrefois rassuré Hakkai, lors de leur combat contre Chin Yi-so.

Le Kappa se rassit auprès de lui, mastiquant sa brindille.


*Est-ce que ça lui arrive de ne rien avoir dans la bouche ? Quand il ne fume pas, il mange, et pour une fois qu'il ne fume ni ne mange, il éprouve encore le besoin d'avoir quelque chose entre les lèvres.*

Hakkai laissa aller un petit soupir. Décidément, Gojyô était quelqu'un de terriblement égal à lui-même. Ce constat lui parut soudain à la fois extrêmement rassurant et extrêmement inquiétant. Rassurant, parce que le Hanyô resterait à jamais cet ami sûr qui savait trouver les mots pour le réconforter, qui le protégeait du désespoir et accessoirement de ses pulsions suicidaires en le ramassant chaque fois qu'il abusait de son ki et qui était toujours là, avec sa franchise simple et son attitude trop nonchalante pour être indifférente. Inquiétant, parce que dans ce cas, Hakkai ne pourrait jamais le laisser seul sans s'inquiéter pour lui car soyons francs : Gojyô ne savait pas s'occuper correctement de lui-même, n'avait aucun sens de l'orientation, surtout complètement ivre, était capable, par bravade et par puérilité, de se mettre dans des situations au moins aussi dangereuses que son meilleur ami et avait, lui aussi, une tendance certaine à attenter à sa propre vie de manière plus ou moins récurrente. Sans compter qu'il oubliait toujours quand passaient les éboueurs.

"Finalement, je vais peut-être passer la nuit ici. J'aurai plus de place et pas l'odeur du ventre sur pattes dans le nez.
− Je suis désolé. Sanzô n'aime pas dormir avec Gokû, qui s'agoite souvent beaucoup trop, alors..."

Hakkai et Gojyô avaient plusieurs fois abordé la question de la répartition des chambres avec Sanzô. Colocataires, ils avaient l'habitude de dormir dans la même pièce mais le bonze n'avait pas l'intention de s'encombrer du singe. Bien entendu Gojyô avait râlé à qui mieux-mieux que "tout le monde se fout grave de tes états d'âmes, saloperie de bonze corrompu de fin de siècle !" ce qui ne lui avait rien valu, sauf d'être assigné à la chambre de Gokû et point. Hakkai, qui n'avait pas le coeur au conflit, avait laissé faire. Mais il devait bien avouer qu'il dormait moins bien avec Sanzô qu'avec Gojyô comme camarade de chambrée.

Le jeune homme aux yeux verts tourna la tête vers le Hanyô, détaillant son profil franc et droit. Il avait toujours trouvé Gojyô agréable à regarder, surtout lorsqu'il était sérieux, pensif, presque méditatif, avec ses mèches rouges qui striaient son visage mat. C'était là pure considération d'esthète, avait-il toujours songé. Mais cette nuit, il y trouvait plus que de la beauté. Il y trouvait...


"Gojyô..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mascarade.serie.over-blog.com
Sha Gojyo
Admin sexy et super Cool
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Là où se trouvent de belles femmes ( non je ne t'oublie pas mon Hakkai d'amour xd )

Vos Statistiques
Force:
Défense:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme ( Hakkai )   Ven 5 Nov - 0:19

la soudaine impulsion de venir contempler ta tête de déterré. C'était ce que venait de citer Hakkai et cela fit ricaner le rouge en même temps que son ami venait de rire légèrement en portant la main à la bouche afin d'étouffer celui-ci.

- Je suis désolé. Sanzô n'aime pas dormir avec Gokû, qui s'agite souvent beaucoup trop, alors...

Gojyo ouvrit les yeux et le regarda avec un grand sourire accompagné d'un clin d'oeil et du pouce significatif pour dire ok.

" C'est bon t'en fais pas. Et puis si le singe avait dormit avec le moine dépravé, il n'aurait certainement pas survécu ah ah ha ! "

C'est alors que quelque chose lui grimpa dessus.

" Hoy ? "

Il se mit à se trémousser en cherchant avec ses mains celui qui osait se servir de son corps comme d'un escalier. Finalement il attrapa celui-ci et le regarda. Il s'agissait d'un petit rongeur, en le voyant Gojyo fit la mou et dit :

 " Mon corps n'est pas un escalier et je ne suis pas zoophile. " 

Il se leva et porta l'animal sur l'une des branches de l'arbre.

 "Va rejoindre ta famille et protège-là." 

Le rongeur le regarda sans bouger une fois sur sa branche, puis s'en alla à toute vitesse. Gojyo mit ses deux mains sur les hanches et bougonna :

"Pfeuh même pas merci quel ingrat."

Bon il savait bien que les animaux ne parlait pas, il avait juste dit cela histoire de parler. Il se tourna ensuite vers Hakkai et le regarda.

" Hm...." 

Sapprochant de lui, il colla son nez contre le siens et plongea son regard rouge dans le vert de son vis à vis.

" Mah qu'est-ce que c'est que ce regard hein ? " 

Il se redressa et se mit à rire, pas moqueur non un vrai rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saiyukinext.forumactif.com
Chô Hakkaï
Administrateur-instituteur à l'ineffable sourire.
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 30
Localisation : au volant de Hakkuryu

MessageSujet: Re: Par une nuit calme ( Hakkai )   Mer 17 Nov - 0:00

Hakkai sourit en voyant Gôjyo causer gentiment au rongeur qui avait troublé leur discussion, et cacha pudiquement un éclat de rire derrière sa main en entendant le Hanyô râler pour la forme :

"Pfeuh même pas merci quel ingrat."

Le rongeur l'ignorerait sans doute toujours mais il avait réalisé exactement ce que Hakkai souhaitait : Gôjyo était à présent debout et le regardait. Sans trop y réfléchir (pour changer, car Hakkai était du genre à beaucoup - trop ? - réfléchir) le jeune homme laissa aller ses yeux verts dans ceux du Kappa. Ou c'était peut-être le contraire, puisque d'un seul coup le nez de Gôjyo se retrouva presque contre le sien.

" Mah qu'est-ce que c'est que ce regard hein ? "

Là, Hakkai aurait volontiers répondu "As-tu vu le tien ?" vu les braises que son vis-à-vis dardait sur lui. Mais l'heure n'était pas aux piques et il eut le malheur de reculer d'un demi-pas. C'était, au choix, une très bonne ou une très mauvaise idée, car il se retrouva ainsi dos contre l'arbre. Et Gôjyo avait un air, oh, pas désagréable du tout mais un peu...

*lubrique ?*

Toujours est-il que Hakkai trouvait la situation de plus en plus étrange.


"Gôjyo... Tu sais, je voulais te dire que -"

Hakkai n'alla pas plus loin, car pour la première fois de toute sa vie, il ne sut plus que dire. Il avait le choix entre faire une bêtise et en faire une autre, et pour la première fois depuis qu'il s'appelait Hakkai et peut-être depuis qu'il était en vie, il fit quelque chose de totalement instinctif : il déposa un furtif baiser sur les lèvres de Gôjyo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mascarade.serie.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par une nuit calme ( Hakkai )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par une nuit calme ( Hakkai )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LIEUX EXTERIEURS :: Forêts & Bois-
Sauter vers: